© 2019 - niyama

Suivez mes péripéties :

  • s-facebook
Pourquoi niyama ?

 

Yoga signifie "relier" et le pratiquer, dans sa forme posturale, énergétique (respiration) ou spirituelle (méditation, philosophie) nous invite à nous questionner sur comment aujourd'hui nous expérimentons et nous apprivoisons nos relations. Dans le traité fondamental du yoga (Yoga sūtra de Patañjali), yama (notre relation au monde et aux autres) - et niyama (notre relation à soi) sont les deux premières des huit branches du yoga. Elles précédent la posture, la respiration et les techniques de méditation.

Pour moi, entrer dans le chemin du yoga, c'est être prêt à questionner nos relations sous toutes leurs formes et nous permettre de les apprivoiser avec plus de conscience et de bienveillance. Que je travaille en yoga ou en "yoga passif", c'est-à-dire lors d'un massage, mon but est toujours le même : apaiser les relations et leur redonner vie, afin que le corps et le mental puissent devenir des lieux de dialogue, des espaces où liberté et simplicité sont possibles.

Pour ceux qui veulent méditer sur cette question des relations dans l'anthropologie du yoga, voici comment les Yoga sūtra de Patañjali en parlent :

 

yama, c'est prendre conscience de la manière dont nous sommes en relation avec les autres et le monde en s'appuyant sur 5 mesures : 

 

  • ahiṃsā - la non-perversion, qui peut nous conduire à un environnement sans animosité s'offre à nous

  • satya - le dire sincère, qui peut nous permettre une adéquation entre nos actes et leurs résultats

  • asteya - l'honnêteté (le non prendre à l’autre), qui peut nous permettre de recevoir tous les trésors

  • brahmacarya - la tempérance (aller vers l'essentiel), qui peut nous permettre une grande énergie intérieure

  • aparigrahāḥ - la non accumulation (le non grappillage tout autour), qui peut nous permettre d'obtenir la pleine conscience du comment et du pourquoi de l’existence

 

niyama, c'est prendre conscience de la manière dont nous sommes en relation avec nous-même en s'appuyant sur 5 mesures :

 

  • śauca - la pureté, qui nous apprend à ne pas nous mélanger à l’autre et nous offre gaieté d’esprit, concentration, maîtrise des sens ainsi que la compréhension de notre Être profond

  • saṃtoṣa - le contentement, qui permet un bonheur sans pareil

  • tapaḥ - la persévérance, qui permet de détruire nos impuretés et perfectionner notre corps

  • savādhyāya - la réflexion sur soi, qui permet l’union avec notre désir profond

  • īśvarapraṇidhānāni - la disponibilité, qui permet un accomplissement absolu